Le témoignage poignant d’une femme endeuillée par la disparition de son chien et se sentant incomprise

660 Views

Le décès d’un animal de compagnie est une épreuve extrêmement douloureuse. C’est un membre de la famille à part entière que l’on perd, et cela implique un véritable travail de deuil. Wendy O’Grady a vécu cette terrible expérience avec la disparition de son chien Zac et aimerait que cette souffrance soit mieux comprise.

« Zac était comme mon enfant, il était le ciment qui maintenait notre famille ensemble », dit Wendy O’Grady de son regretté chien. Ce Labrador Retriever chocolat était atteint d’un cancer qui ne lui avait laissé aucune chance, rapportait Ouest France. Ses propriétaires, Wendy et son mari Mike, avaient dû prendre la douloureuse décision de le faire euthanasier, car il n’était plus possible de le sauver et sa souffrance était terrible.

 

Le couple, qui habite le comté du Surrey dans le sud de l’Angleterre, avait adopté Zac lorsqu’il n’était encore qu’un jeune chiot de 9 mois. Mike l’avait offert à Wendy, qui passait alors par une période difficile de sa vie. Elle avait subi plusieurs fausses couches.

 

Le chien a apporté énormément de bonheur à ses humains. Il a occupé une place tout à fait spéciale dans le cœur de Wendy et dans ce foyer.

Le décès du quadrupède l’avait plongée dans un profond chagrin. « Mon deuil était tellement difficile à faire », poursuit-elle à ce sujet. Si bien qu’elle a pris un congé de 15 jours pour tenter de s’en remettre.

« Cela nous aurait aidés si les gens avaient compris »

Presque autant que la disparition du canidé elle-même, c’est aussi le manque de compréhension de cette douleur qui a marqué cette Britannique travaillant dans un magasin. « Cela nous aurait aidés si les gens avaient compris l’épreuve que Mike et moi traversions », confie-t-elle. Ce qui n’a pas été le cas.

Cette quasi absence d’empathie, elle l’a également ressentie dans son entourage, certains de ses amis ayant ignoré sa souffrance. Celle-ci a même eu des répercussions physiques sur elle, puisqu’elle a contracté le syndrome de Sjögren. Il s’agit d’une maladie auto-immune se manifestant notamment par la sécheresse de la bouche, des yeux et des muqueuses en général.

Si elle a choisi d’en parler, c’est pour contribuer à ce que les gens soient un peu plus sensibles au deuil des propriétaires d’animaux perdant leurs compagnons

 

Le souvenir de Zac reste intact auprès de Wendy et Mike. Ses cendres reposent dans un coffret placé dans le salon et le couple a aménagé un petit mémorial en forme de cœur dans son jardin.

 

 

Рейтинг
( Пока оценок нет )
Понравилась статья? Поделиться с друзьями: