Une bénévole se donne pour mission de socialiser 2 chatonnes craintives et hargneuses (vidéo)

266 Views

Lorsque Kimchi et Wasabi ont été accueillies par Asa, près d’Arlington (États-Unis), elles n’étaient pas d’humeur à se montrer affectueuses ! Leurs premières heures seront rythmées de crachements et de sifflements, mais au bout d’un certain temps, les chatonnes tigrées ont fini par comprendre qu’elles étaient entre de bonnes mains…

Illustration : "Une bénévole se donne pour mission de socialiser 2 chatonnes craintives et hargneuses (vidéo)"
2 petites boules de poils nommées Kimchi et Wasabi sont arrivées chez Asa il y a quelque temps, près d’Arlington. Elles étaient nées d’une mère « sauvage » et n’avaient pas été confrontées au contact avec les humains. Leur première rencontre avec leur maman d’accueil fut alors ponctuée de nombreux feulements, entre autres ! « Elles se cachaient dès qu’elles me voyaient, crachaient et sifflaient » a déclaré Asa à Love Meow.

La bonne samaritaine ne s’est pas laissée décourager pour autant. Elle a tout tenté pour assurer leur socialisation, et savait qu’elle atteindrait son objectif d’une manière ou d’une autre. Elle a alors commencé par rester de longues heures dans la même pièce qu’elles, en regardant des films sur son ordinateur, pour qu’elles s’habituent à sa présence et à sa voix.

Kimchi fut la première des sœurs à prendre son courage à 2 mains. Doucement, mais sûrement, elle a accepté les friandises alléchantes que lui tendait sa bienfaitrice, et a même commencé à ronronner ! Une vraie victoire pour Asa. « Elle était assez à l’aise pour grimper sur mes genoux et s’allonger. »

Sa sœur, elle, a refusé de se laisser approcher. Il était encore trop tôt pour la petite Wasabi. La boule de poils se cachait derrière Kimchi, qu’elle considérait comme son « bouclier », et la suivait aux 4 coins de la maison…

« À force de temps et de patience, nous avons réussi ! »

Au bout de 3 semaines, Wasabi a fini par comprendre qu’Asa ne lui ferait aucun mal. « Je n’en reviens toujours pas ! » confiait sa bienfaitrice. Désormais, la petite chatonne la suit comme son ombre, et ne cache plus son affection pour elle.

A lire aussi : Depuis 15 ans, ce chat au pelage noirci vit dans un atelier de maintenance ferroviaire et ne le quitterait pour rien au monde

Les 2 boules de poils qui se laissent maintenant aller à de nombreux ronronnements sont épanouies et commencent la nouvelle année de la meilleure des façons. Kimchi joue même avec les autres animaux de son foyer, mais pour Wasabi, il faut encore attendre un peu. « Elle est douce avec moi, et c’est déjà bien. Soyons patients, peut-être qu’elle s’ouvrira comme Kimchi ! »

Рейтинг
( Пока оценок нет )
Понравилась статья? Поделиться с друзьями: